Yoga

La conscience holistique, quésaco?

Temps de lecture : 2mn

Il y a quatre ans, je me suis blessée au genou. Après une opération et beaucoup de rééducation, j’ai laissé ma première passion de côté (la danse), pour me consacrer au Pilates et au Yoga.

Une blessure récente à ce même genou m’a renvoyé à ce moment difficile de ma vie, où je n’ai pas eu le choix de lâcher prise, d’accepter, de ralentir mon mode de vie.

En tant que personne plutôt obsédée du contrôle, je comprends cette blessure comme un message de mon corps, m’incitant à ralentir, à prendre soin de moi et à lâcher-prise sur certaines choses.

On se pense trop souvent infaillible et au-dessus de tout, jusqu’au jour où la vie nous rappelle que non.

Cet événement m’a fait penser à la conscience holistique : le fait que tout soit lié dans la vie, notre corps, notre santé, nos pensées, nos émotions, notre environnement.

Lorsque j’ai commencé ma formation professorale d’Hatha Yoga en septembre 2016, le premier thème que nous avons abordé a été celui de la conscience holistique.

Le mot « yoga » signifie union et le mot « holistique » vient d’entier.

La conscience holistique est donc une notion primordiale en yoga, car cela signifie que nos pensées, nos émotions, notre corps et notre environnement sont en interaction et s’auto-influencent.

Par exemple, si des pensées sont négatives, le corps sera stressé. Des émotions de colère ou de tristesse apparaîtront, et l’environnement sera affecté, car cela aura un impact sur les gens de notre entourage (personnel ou professionnel).

Au contraire, si des pensées sont positives, le corps sera détendu, il y aura des émotions de joie, il y aura plus facilement des sentiments d’empathie, de confiance. Et les gens ressentiront cette vague positive.

Autre exemple au niveau des émotions.

Des émotions négatives auront un impact sur les pensées qui seront elles aussi négatives. Au niveau du corps, il risque de tomber malade plus souvent, de psychosomatiser. Notre entourage sera affecté.

Si les émotions sont positives, les pensées le seront également, le corps sera détendu, avec plus d’énergie. Nous communiquerons une bonne humeur aux personnes que nous fréquentons.

Il en est de même pour l’entourage. Nous sommes affectés différemment (corporellement, émotionnellement et psychiquement) selon que notre milieu de travail soit un lieu stressant et de compétition ou un endroit de confiance où les personnes s’entre-aide.

Et il en est de même pour le corps. Un corps mal entretenu nous renvoie une image négative de nous-mêmes. Nous avons peut-être plus de mal à nous aimer, à nous accepter. Cela nous occupe l’esprit et nous rend tristes. Alors que lorsque nous prenons soin de nous, pour notre plaisir et non pas pour forcément plaire aux autres, nous nous sentirons sans doute plus confiants, bienveillants envers nous-mêmes.


Il faut donc apprendre à voir les choses dans leur ensemble. Avoir une vision holistique et ne pas négliger certains aspects de notre vie.

Apprendre à s’écouter, apprendre à être bienveillant envers nous-mêmes, apprendre à accepter ses limites, apprendre à avoir une vision holistique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s