Conseils, développement personnel

Pourquoi tu culpabilises et comment arrêter ?

SOS je culpabilise !

Ce sujet est très vaste et pas toujours facile à comprendre. Mais je vais m’attaquer à un petit bout de ce sentiment que beaucoup de personnes subissent. Avant de commencer, je tiens à te dire que ce que j’ai écrit est ma vision, mes ressentis, ma compréhension de ce sentiment. Et c’est ok si cela ne résonne pas en toi.

Depuis ces dernières années je travaille beaucoup sur ce sentiment. Pourquoi ? Parce qu’il est négatif. Il amène peur, anxiété, voir dépression. Se sentir coupable abaisse notre amour que l’on doit se porter envers nous-mêmes, notre estime de soi et cela peut vraiment être pénible au quotidien.

Pourquoi je culpabilise beaucoup ? Si tu te sens coupable pour un oui et pour un non, cela peut venir de différentes choses. Laisse aux autres ce qui ne t’appartient pas !

Peut-être que tu endosses des responsabilités et des sentiments qui ne t’appartiennent pas. Je m’explique : par exemple, tu culpabilises, car tu dis à ton amie qui va mal « non, ce soir je ne peux pas venir chez toi, mais on se verra demain ». Ton amie insiste, elle dit qu’elle va vraiment pas bien, qu’elle a besoin de te parler, et là tu culpabilises. Tu vas :

Option 1 : soit craquer et finir par aller la voir, alors que tu avais vraiment toi aussi besoin de prendre du temps pour toi ce soir, et tu aurais préféré la voir le lendemain pour lui donner une écoute de meilleure de qualité.

Option 2 : Tu vas lui dire non et maintenir ta position, mais te sentir super mal et culpabiliser. Cette culpabilité est malsaine.

Qu’est-ce qu’une culpabilité malsaine ? Pourquoi dans l’exemple donné dessous c’est le cas ? Car tu as le droit de prendre du temps pour toi. Tu as le droit de dire « non » ou « pas maintenant ». Ta vie n’est pas d’être au service des autres, mais de prendre soin de toi et te sentir épanouie pour ensuite, pouvoir rayonner et par conséquent, illuminer les autres aussi. De plus, en agissant ainsi, en plus de ne pas écouter tes besoins, ton mental va engendrer des pensées négatives du style : « je suis pas une bonne amie », « j’aurais peut-être dû faire un effort », « Va-t-elle me faire la tête et m’en vouloir ? » etc. Ces ruminations ne mènent nulle part et elles baissent ton énergie !

Y a-t-il des culpabilisations qui sont saines ? Oui. Si tu commets un acte dont tu es coupable, il est normal de culpabiliser. Par exemple si je commets un délie, si je blesse volontairement une personne, si je me comporte mal, etc. Mais dans l’exemple ci-dessus, tu n’es coupable de rien. Tu n’es pas responsable du mal-être de ton amie.

Cela m’amène a un autre point : les personnes manipulatrices.

Si tu as connu des personnes comme cela dans ta vie, il se peut que tu aies tendance à culpabiliser plus facilement… Tu sais si tu as eu une maman qui avait tendance à te dire des choses du genre : « tu ne finis pas l’assiette de maman ? pourtant maman a cuisiné toute l’après-midi pour te faire plaisir… Maman est très triste… » Ou encore si tu as déjà eu un/une amoureuse qui pendant des années te sortait des choses du genre « tu ne m’as pas envoyé de message hier soir avant de dormir, du coup j’ai passé une mauvaise nuit à cause de ça » « tu ne penses pas à moi… » etc.

Ces comportements sont abusifs, que les personnes en soient conscientes ou pas. C’est une forme de manipulation. Ces personnes sont mal au fond d’elles, et elles te font te sentir coupable de leur mal être, mais cela n’est pas ta responsabilité ! Ça leur appartient de travailler sur elles et de trouver leur état de bien-être.

Alors de quoi je suis responsable ?

Tu es responsable de toi ! De ta situation, de tes actes, de tes pensées. Ni plus, ni moins. Je m’explique… Si par exemple, je culpabilise de procrastiner et de pas assez bosser : je suis la seule responsable de cette situation. J’ai pas les résultats que je devrais avoir, mais qui blâmer à part moi-même ?

Dans ces cas-là, j’ai deux options : La première : j’accepte que je ne sois pas efficace, je prends off du reste de ma journée et j’assume la responsabilité qu’il faudra mettre les bouchées doubles le lendemain.

La deuxième : je subis ce sentiment de me sentir coupable. Ce sentiment me bloque et me freine. Je me sens anxieuse. Je continue de ruminer mes pensées qui tournent en rond et qui ne résolvent rien.

Travailler sur soi n’est pas chose simple, mais je t’accompagne pour bâtir la vie plus joyeuse et sereine que tu mérites, pour te sentir épanouie et alignée au quotidien.

N’hésite pas à prendre ta consultation offerte si tu souhaites en parler avec moi, dans l’onglet « contact »

Love,

Mathilde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s