La peur… qu’est-ce que c’est ?

La peur est une émotion normale et saine. Elle est là pour nous alerter d’un danger potentiel. Elle est donc là pour nous protéger de ce qui pourrait être dangereux et nous, et de ce qui pourrait mettre en péril notre vie.

La problème, c’est que nous ne savons pas toujours comment gérer nos émotions, notamment celle de la peur. Et du coup celle-ci peut avoir tendance à nous bouffer.

Et là je vais te poser une simple question : veux-tu qu’une simple émotion décide pour toi et pour le reste de ta vie ?

En tout cas pour moi, c’est non.

Pourquoi j’ai peur ?

Attention, avant de continuer, je souhaite faire une précision importante : la peur est différente de la phobie, qui elle est beaucoup plus profonde et demande plus de travail pour être canalisé.

Souvent, notre cerveau nous envoie le message « warning, danger potentiel » quand nous cherchons à sortir de notre zone de confort. Et cela n’est pas forcément quand on cherche à faire des trucs de ouf.

On peut recevoir ce message de warning, quand par exemple, on veut s’habiller différemment, changer de coupe de cheveux, essayer une nouvelle activité, et aussi pour certaines choses avec des enjeux un peu plus importants, comme changer de travail, se mettre en couple, faire un enfant, etc.

Pourquoi j’ai peur dans ces situations ?

Souvent, lors de nouvelles situations nous avons peur de perdre quelque chose que nous avons déjà. 

Exemple : je veux changer de style vestimentaire, mais j’ai peur d’être jugé, de ne pas plaire, ou d’être critiqué. Bref, j’ai peur de perdre l’approbation, le jugement favorable que mes proches ont sur moi. POURTANT, changer de style vestimentaire me permettrait de me sentir mieux dans ma peau, d’être plus en accord avec mes goûts et de m’affirmer !

Autre exemple : Je souhaite changer de métier, mais pourquoi j’ai peur ? Je crains de perdre les avantages de mon métier actuel, de perdre ma stabilité financière, de perdre des collègues en or. POURTANT, ce travail ne m’épanouit pas et j’ai besoin de faire un job en accord avec mes valeurs pour donner du sens à ma vie. Je le sais au fond de moi, j’en suis convaincue !

Dernier exemple : J’ai eu un crush pour un mec ou un nana, mais je n’ose pas m’engager avec, même si je suis dingue de lui/elle. Pourquoi ? Parce que j’ai peur de perdre ce que j’ai actuellement : ma liberté, pouvoir faire ce que je veux, ne pas avoir de contraintes, etc. POURTANT, je sais que j’ai envie de cette personne et que je pourrais vivre une super belle histoire, et que si je ne franchis pas le cap, je passerai à côté d’un truc ultra cool.

Bref, tu le vois, la peur est là, car notre cerveau nous envoie le signal « danger » dès tu sors de ta zone de confort. Notre cerveau nous dit : Attention ! Tu peux perdre la sécurité et la stabilité que tu as en ce moment. POURTANT, la zone de bonheur se trouve en dehors de notre zone de confort !

Et oui, je t’explique. Il y a toi, dans un petit cercle : c’est ta zone de confort. Puis il y a autour de ce cercle, un cercle plus large : ta zone d’apprentissage. Puis encore plus largement il y a la zone de tes peurs. Et une fois cette zone-là passée, tu as la zone de BONHEUR.

 

Il est donc impératif, si on souhaite vraiment être heureux, si on souhaite être accompli, être qui on veut, de sortir de sa zone de confort, d’apprendre, de surmonter ses peurs pour pouvoir être dans cette zone magique de bonheur ou on se sent pleinement soi.